Accueil > Actualités > Cusco inoubliable

Cusco inoubliable

mardi 16 septembre 2014

Cusco inoubliable
Tout a commencé quelques jours avant le voyage : journées d’expectative, joie, incertitude ; avec les réunions, préparatifs et discussions ; les parents étant très préoccupés pour nous, enfin, un climat général dominé par l’excitation
Finalement, le jeudi 22 mai á 14H30, avec 20 longues minutes de retard et des adieux marqués par l’émotion, on est rentré de plein pied dans ce voyage tant espéré et rêvé. Certains vertiges, une petite surprise avec un parfum de printemps, des émotions, rires, chansons et surtout l’envie d’arriver, nous accompagnaient dans ce long périple en bus.


Très tôt dans la matinée, on est arrivé à notre hôtel si chaleureux et accueillant et puis on est parti très vite après une petite pause, pour découvrir la ville de Cusco. Tout d’abord on est arrivé à la Place Principal, gardée par l’inca Pachacuti et entourée de somptueuses églises.


Après une première dégustation de la nourriture locale épissée avec notre appétit, on a visité des monuments catholiques, avec des figures qui ne se répètent jamais, construit sur des temples incas parasismiques et résistant aux aléas du temps. L’après-midi on s’est baladé par les sentiers ressemblant à une grande tête de puma, passant par des labyrinthes souterrains et glissants taillés dans la pierre. Á Quenqo on a fait la découverte des réfrigérateurs naturels et écologiques.

Le lendemain, après un sommeil réparateur et bien mérité, on est parti vers l’une des cités les plus mystiques la planète : la merveilleuse et indescriptible Machu Picchu. A travers ses vestiges on a fait des balades épuisantes mais bien récompensés avec de contrastes de couleurs, une architecture défiant le temps et qui reproduit le cosmos et la position des étoiles. Des changements de perspective pouvant changer tout le paysage et même nous montrer un visage caché. On a découvert aussi les terrasses agricoles capables de nourrir tous ses habitants et des pierres qui faisaient que les boussoles ne marchent pas. On a terminé la journée avec une pizza succulente.




Le lendemain on a trouvé des quirquinchos datant de milliers d’années, beaucoup de source d’eau dont l’origine reste mystérieuse. Après on a visité Ollantaytambo où l’on a monté des grands escaliers qui n’en finissaient plus… A la fin de la journée on est tous arrivé á Moray, a l’exception d’une chaussure qui a pris son propre chemin. Moray était un laboratoire agricole immense fait avec un grand compas et des règles ; en arrivant au centre, on a pris une photo mémorable.





La dernière soirée on a appris à danser la morenada aux péruviens et aux touristes et un camarade n’a pas pu résister à la flèche de Cupidon. Finalement, on est rentré dans notre ville tant chérie justement pour féliciter les mamans pour la fête des mères.


Les élèves de 4ème

Répondre à cet article